Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 juin 2017 3 21 /06 /juin /2017 17:27

Villani la classe

sur science et avenir...La Méluche a voulu jouer avec Villani, une référence mondiale dans les mathématiques.

Jean-Luc Mélenchon veut expliquer au "matheux" Cédric Villani "le contrat de travail". Ce dernier lui a répondu sur le réseau Twitter.

Villani la classe

À peine entrés à l'Assemblée nationale, les députés nouvellement élus multiplient déjà les passes d'armes. C'est le cas de Jean-Luc Mélenchon, leader de la France Insoumise, qui a déclaré mardi 20 juin 2017 avoir "vu le matheux" et vouloir "lui expliquer le contrat de travail parce qu'il ne sait pas le combat [social] qu'il a fallu pour la journée de 8 heures". C'était oublier que Cédric Villani est directeur de l'institut Henri Poincarré (IHP) (dédié à la recherche en mathématiques) depuis 2009... et très actif sur les réseaux sociaux depuis l'annonce de son soutien à En marche !. Ce dernier lui a ainsi répondu sur Twitter, un message à lire ci-dessous.

 

La réponse du berger à la bergère

Car un directeur en voit nécessairement passer sur son bureau, des contrats de travail, ce qu'a rappelé Cédric Villani au nouveau député de la 4e circonscription des Bouches-du-Rhône. Rappelons que le député de l'Essonne, tout "matheux" qu'il soit, est tout de même détenteur d'un prix Fermat et d'une médaille Fields...

"Cher @JLMelenchon, Directeur de l'IHP, j'en ai vu des contrats de travail... mais c'est tjs un plaisir de recevoir des cours particuliers ! "

 

 

Repost 0
20 juin 2017 2 20 /06 /juin /2017 06:14

Algrange encore un commerce qui ferme

Le magasin de pompes funèbres de la Fensch a maintenant disparu du paysage Algrangeois.

D'autres commerces sont aussi sur la sellette ! Enfin le peu qu'il reste.

Il se chuchote que des services publics pourraient aussi disparaitre....mais l'on en est au stade du chuchotement encore.

Algrange encore un commerce qui ferme
Algrange encore un commerce qui ferme
Repost 0
18 juin 2017 7 18 /06 /juin /2017 22:28

Algrange legislatives second tour 2017 résultats

Ce dimanche soir j'avais le choix entre aller voir Pirates des Caraïbeset les résultats....bon finalement j'ai choisi...allez voir Pirates des Caraïbes c'est super.

Pour en revenir à la politique je suis très content de la victoire de Brahim Hammouche mais le plus dur est maintenant à venir. Il faudra sieger et surtout agir au mieux des populations.

Je constate que sur Algrange le FN fait un gros score...peut être est ce dû au fait que Peron n'a pas clairement appelé à voter Hammouche et faire front Républicain.

 

Algrange legislatives second tour 2017 résultats
Repost 0
18 juin 2017 7 18 /06 /juin /2017 10:39

je vais voter

je vais voter
Repost 0
18 juin 2017 7 18 /06 /juin /2017 10:25

Thomas Pesquet : « Pour aller sur Mars, je lèverai la main »

Article du Monde , il est intéressant de lire le chemin qui l'a mené à être astronaute.

 

Thomas Pesquet : « Pour aller sur Mars, je lèverai la main »

L’astronaute français de 39 ans est revenu le 2 juin d’une mission de six mois dans la Station spaciale internationale. Il a reçu La Matinale du « Monde ».

Thomas Pesquet : « Pour aller sur Mars, je lèverai la main »

Je ne serais pas arrivé là si…

…Si je n’avais pas eu les parents que j’ai eus. Je leur dois beaucoup. Ils étaient tous les deux enseignants. L’école leur avait offert une ascension sociale, puisque mes quatre grands-parents étaient agriculteurs.

Mon frère Baptiste et moi, nous avions donc un programme : réussir à l’école. Pas à marche forcée, mais on savait que si les notes baissaient, ça allait se compliquer… Et cela ne s’arrêtait pas là. Nos parents se sont aussi pliés en quatre pour nous permettre de faire de la musique, du sport, énormément d’activités qui m’ont servi ensuite.

Le travail d’équipe, le leadership, cela s’apprend à partir de 17 heures, au sport. Sur le moment, je ne m’en suis pas rendu compte, mais mes parents m’ont placé sur une bonne rampe de lancement.

A quoi a ressemblé votre enfance, entre cette mère institutrice et ce père professeur de maths-physiques ?

J’ai grandi en Seine-Maritime, entre Dieppe et Rouen, à Auffay, un village comme il y en a des milliers en France, dans une famille très stable, heureuse. On a voyagé un peu partout en France. Mes parents avaient des vacances de profs…

Je travaillais bien à l’école, c’était le « deal » avec eux, même dans les matières qui ne me plaisaient pas trop, et je n’étais pas vraiment remuant. Mon grand frère Baptiste avait toujours eu de bonnes notes. Je marchais sur ses traces. Il était plus brillant scientifiquement que moi. Les échecs, les casse-tête, ce n’était pas forcément ma tasse de thé. Je suis plus un touche-à-tout.

Mes parents ont toujours refusé que je saute une classe, ils ont eu raison, j’ai gagné en assurance et j’ai été disponible pour d’autres choses. Le foot, le basket, la natation, beaucoup de judo, des cours de saxophone et l’orchestre de musique symphonique… J’avais une activité différente chaque soir de la semaine, les matchs de foot et les compétitions de judo le week-end. Tant que ça marchait bien à l’école, on ne me demandait pas de choisir.

On habitait à la campagne, j’étais « ramassé » par le bus du lycée à 6 h 45, je me levais à 6 h 15. Le terme « hyperactif » n’existait pas à l’époque, mais quand je repense à tout ça, je me dis que ça devait être éreintant. Je n’ai pourtant pas le souvenir d’un marathon.

L’aviation, l’espace, étaient-ils vos rêves de gamin ?

Quand j’avais 4 ans, c’est un de mes premiers souvenirs, mon père m’avait fabriqué un vaisseau spatial avec des cartons. Il avait placé des coussins dedans, un manche et un cadran sur le rabat. J’y ai passé du temps, dans ma navette spatiale en carton, jusqu’à ce qu’elle parte à la poubelle parce que je ne voulais pas venir manger…

Plus tard, avec mon frère, on allait à la maison de la presse acheter des magazines d’aviation. J’adorais les posters avec des « écorchés » d’avion, on détaillait leur structure, on avait tous les éléments, ça faisait un peu comme les Lego Technic. Toute mon adolescence, j’ai continué à lire, à regarder des films sur l’aviation, mais je n’ai jamais pris l’avion et je ne connaissais personne dans ce milieu.

C’est en classe préparatoire scientifique que vous songez sérieusement à devenir pilote ?

Pilote de chasse, oui. J’avais vu Top Gun, comme tout le monde… Mais j’ai commencé à réfléchir, à me demander si je voulais vraiment entrer dans l’armée, si je pouvais lâcher des bombes et en voir les effets. Ça me posait un problème…

Alors j’ai pensé faire pilote de ligne. Mais l’année où je suis sorti de prépa, il n’y avait pas de concours de l’école de l’aviation civile. Donc j’ai opté pour les concours d’écoles d’ingénieur, et je suis entré à SupAéro, l’école d’aéronautique, à Toulouse.

Pour y aller, j’ai pris l’avion pour la première fois. J’ai senti l’accélération qui colle dans le siège, je me suis dit : « C’est génial ! » Là-bas, à Toulouse, j’ai appris à piloter des petits avions et j’ai commencé à voyager à l’étranger.

Vous devenez ingénieur aéronautique chez Thales, puis au Centre national d’études spatiales (CNES), jusqu’à une reconversion comme pilote de ligne et instructeur chez Air France. Etait-ce pour avoir le CV parfait ? Vous imaginiez déjà devenir un jour astronaute ?

Non, quand je suis au CNES, l’agence spatiale française, c’est formidable, je pense y rester. Mais comme je bosse sur des projets de recherche avec un horizon de quinze ans, j’ai du mal à me mobiliser. En fait, j’ai besoin d’être davantage en prise avec les choses, plus opérationnel, dans l’action.

Alors, en 2004, je passe le concours des cadets d’Air France, pour devenir pilote. A l’époque, je n’ai pas en tête l’idée d’être astronaute. Une sélection d’astronautes, en Europe, il y en a tous les quinze ou dix-sept ans. Ce n’est pas une bonne idée de tabler sur quelque chose d’aussi hypothétique. Mais cela m’intéresse, je suis les débuts de la Station spatiale internationale (ISS), je choisis l’option spatiale à SupAéro où l’astronaute Michel Tognini vient nous parler. Je me souviens, je me disais, ces mecs sont d’une autre catégorie, celle de Superman, alors que moi, je suis normal…

En fait, sans en être conscient, j’amasse toutes les briques nécessaires à la construction d’un spationaute. C’est sans doute pour ça que j’ai été recruté en 2008. Je n’avais pas fait toutes ces choses à reculons, pour le CV, mais parce qu’elles m’intéressaient.

Comment vous vient l’idée de postuler pour devenir astronaute ?

Un copain resté au CNES m’avertit qu’un recrutement est en cours, et me conseille de m’inscrire puisque je suis ingénieur, pilote, sportif et polyglotte. Je lui réponds : « Ah bon, tu crois ? », mais je m’inscris. Je m’inscris toujours à tout.

Je me lance, après je fais de mon mieux. Sinon je m’en voudrais trop. Là, je manque de rater la date d’inscription. Je peaufine tellement mon CV et mes lettres de motivation que j’attends le dernier jour pour tout poster sur Internet. Comme tout le monde fait pareil, le serveur explose. Je suis à Pau, à l’hôtel, sur une rotation Air France. J’attends jusqu’à minuit, ça ne marche pas, la date limite est dépassée… Mais à 1 h 00 du matin, l’Agence spatiale européenne met un message, l’échéance est repoussée au lendemain !

Et vous êtes finalement retenu, à l’issue d’un processus de sélection d’un an…

On est six dans ce cas sur 8 413 candidats. On signe un CDD, qui se transformera en CDI. Et c’est un peu étrange. Du jour au lendemain, on devient intéressant. C’est l’effet magique de la combinaison bleue ! Le jour de présentation de la sélection finale, il y a toutes ces caméras, ces appareils photo sur nous, on nous demande ce qu’on pense de l’exploration de Mars. Aucun de nous six n’avait jamais parlé à la presse…

Après sept années de formation intensive, vous êtes choisi pour effectuer une mission de six mois à bord de l’ISS. Vous en revenez tout juste. Quels sont les moments qui vous resteront en mémoire ?

Le lancement est un moment très fort, surtout la première fois. Etre catapulté dans l’espace sur un énorme bâton de dynamite, ce n’est pas anodin. On n’est pas assis sur un siège. On est attaché, les genoux, le corps, pour résister aux accélérations. Donc on a vraiment l’impression d’être scotché à un boulet de canon qui va être propulsé ! Il faut être optimiste pour faire ce boulot. Faire confiance aux gens. A ceux qui ont conçu le système, ceux qui l’ont construit, testé, ceux qui font le plein, le chargement de nourriture…

Dans la capsule Soyouz, à travers le hublot, tout est noir, au début, comme dans le simulateur, même si cela fait plus de bruit et de vibrations. Et là, tac, le soleil se lève ! J’ai l’impression d’être super haut, parce que moi, j’ai des références de pilote, je vole à 10 kilomètres d’altitude, et là on est déjà à 200 kilomètres… J’ai beaucoup de tâches à effectuer mais je dessine les îles que j’aperçois, au-dessus du Pacifique, en me disant que je retrouverai leur nom.

L’arrimage à l’ISS doit représenter un certain soulagement, non ?

Dans le Soyouz, on ne la voit pas vraiment approcher parce qu’elle est devant nous, et que les fenêtres sont sur le côté. Quand enfin on l’aperçoit pour la première fois, c’est Star Wars ! Cette station spatiale qui brille dans le soleil, immense, avec ses panneaux solaires orange, de la technologie partout, c’est un vaisseau spatial.

Je me sens Chewbacca approchant de l’Etoile noire ! On s’arrime, on égalise la pression, on ouvre, on retrouve les gens à l’intérieur, nos amis, puisqu’on s’est entraînés ensemble auparavant. Et on commence à se balader dans la station. On a fait tout ça en simulateur mais, là, on est à l’envers, on fait des galipettes, on évolue en trois dimensions. Et oui, on peut souffler un peu. On n’est plus dans le frêle esquif mais sur le gros bateau. On court moins de risques.

La sortie extra-véhiculaire dans l’espace, relié par un unique filin à la station, a également été marquante, j’imagine ?

Je ne me rendais pas compte à quel point la préparation était longue avant de sortir. On commence à 6 heures du matin, on sort à 13 heures. Une fois dehors, on commence immédiatement à bosser, concentré, il ne faut pas faire d’erreurs, tout le monde nous regarde. On ne prend pas trop le temps de profiter de la vue.

Au bout de deux heures, on fait une petite pause, avec Shane Kimbrough. Et il me demande : « Tu as pensé à regarder autour ? » Je regarde sous mes pieds, la station spatiale, la Terre qui roule comme une énorme boule… On se sent tout petit. Ce n’est pas rassurant en fait, d’autant qu’à ce moment-là je suis accroché à une sorte de palette, elle-même accrochée à la station. Si je bouge un peu trop, elle grince comme une chaise.

Là, ce n’est plus « Star Wars », c’est « Gravity » ?

Le scénario de ce film est assez improbable. Mais c’est vrai qu’on est un peu tout seul avec son filin. On fait attention… On est son propre engin spatial. C’est une très bonne sensation. Mais on se dit que, derrière la paroi de verre, c’est le vide absolu, la mort. C’est un des trucs les plus dangereux qu’on puisse faire. A 450 km d’altitude, 28 000 km/h, dans le vide total, avec des températures qui vont de moins 100 OC à plus 100 OC…

Le seul moment où je me suis fait un peu peur, c’est quand j’ai cru perdre mon sac d’outils. C’est une hantise, on ne peut pas laisser échapper des choses qui pourraient se transformer en projectiles. Là, Gravity, on y serait…

Tous nos déplacements sont chorégraphiés. Mais il m’a semblé plus pratique de poser le sac ailleurs qu’à l’endroit initialement prévu. Quand Shane est arrivé là où il devait être, qu’il m’a demandé où je l’avais mis, et que je ne l’ai pas vu, ma fréquence cardiaque est montée… Le sac était allé se cacher derrière un élément de structure.

Pendant la mission, vous avez partagé 2 500 photos sur les réseaux sociaux, devenant le premier twittos de l’espace…

Le premier en France, mais quelques-uns l’ont fait avant moi, comme le Canadien Chris Hadfield, puis mes collègues italiens, allemands. J’ai pris toutes ces photos depuis la coupole d’observation et surtout depuis les vitres du segment russe de la station.

Qu’est-ce qui vous a frappé, à observer et photographier constamment notre planète ?

La fragilité de la Terre. L’atmosphère est vraiment une mince bande ridicule qui contient toute la vie. Autour il n’y a rien, à des milliards d’années-lumière. J’ai vu la déforestation, les bandes rasées qui s’enfoncent dans les forêts en Amérique du Sud, les fleuves qui charrient des pollutions, des boues, le dégazage des bateaux, la pollution atmosphérique – je n’ai jamais pu prendre une photo de Pékin, par exemple. Voir tout cela, non plus seulement l’intellectualiser, ça change quelque chose.

Vous avez amené les accords de Paris dans l’ISS. Vous étiez déjà écologiste. Vous revenez sur Terre plus militant ?

Oui. Au départ, j’avais cette conscience, comme M. Tout-le-Monde. L’écologie, c’est bien, c’est important. Mais il est difficile de se représenter les problèmes, leur échelle nous dépasse. Là, j’ai vu, j’ai ressenti avec mes sens. Mince, c’est vrai, c’est là !

Apprendre que Trump sortait de l’accord de Paris, au retour, a été un choc. D’autant que ma compagne, que j’ai rencontrée au lycée, Anne Mottet, travaille à la FAO, l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture. Elle œuvre pour que l’élevage dans les régions défavorisées résiste au changement climatique. Elle était peut-être plus militante que moi, elle essaie de sauver le monde. Mais aujourd’hui, on s’entraide, je lis ses publications… Risquer sa vie en allant dans l’espace fait réfléchir à ce qui est réellement important.

En conférence de presse, le 6 juin, vous avez jugé la décision du président américain « irresponsable ».

J’aimerais que tous les décideurs de la planète voient le spectacle de la Terre depuis l’espace. Il n’y a pas de frontières. Il est extrêmement difficile de distinguer un pays d’un autre. La Terre n’est ni plus ni moins qu’un gros vaisseau spatial aux ressources limitées, avec un équipage de 7 milliards de personnes.

La seule chose à faire, c’est de voyager en bonne intelligence et d’entretenir le vaisseau, comme nous le faisons avec l’ISS, pour que le voyage continue. Sinon, ça va s’arrêter très vite. Dans quelques centaines d’années, peut-être.

Sur Mars, il y a eu de l’eau liquide, il n’y en a plus, on ne sait pas trop pourquoi, est-ce que ça ne pourrait pas nous arriver à nous ? Est-ce qu’il ne suffit pas qu’une grosse météorite s’écrase et change l’orbite de la Terre ?

Certains scientifiques ont critiqué votre mission qu’ils considèrent comme de la communication, sans réel intérêt scientifique…

Je n’aurais pas assez communiqué, on me l’aurait aussi reproché. C’est un peu français de râler… Les expériences menées à bord ne peuvent pas être reproduites sur Terre. En sciences des matériaux, par exemple, on fait des alliages dans l’espace qui ne se sédimentent pas. On ne vainc pas le sida, ni le cancer, mais les milliers de laboratoires spécialisés au sol non plus.

Et la station n’est pas qu’un laboratoire. C’est une étape sur la route de l’exploration spatiale. Une exploration utile, pas juste pour planter des drapeaux, mais pour acquérir des connaissances qui nous aideront sur Terre.

Apprendre à vivre dans l’espace au long cours permettra d’aller de plus en plus loin. Pour Mars, on devra passer trois ans dans l’espace… Il faut résoudre les problèmes du présent, consacrer davantage d’argent à la lutte contre la faim dans le monde, contre le réchauffement climatique, mais il ne faut pas s’interdire de penser le futur.

Après une telle expérience, qu’est-ce qui vous motive pour vous lever le matin ?

Plein de projets ! Vacances, escalade, alpinisme, pilotage, traversée de l’Atlantique avec un copain… Retrouver la vie sur Terre, tout ce qu’on prend d’habitude pour acquis, la nature, la liberté, ça a du bon !

Six mois dans l’espace, c’est dur pour le corps et l’esprit. Même si la station est grande, on y est un peu enfermé, c’est une prison de luxe. Tout se passe bien parce que l’équipage est choisi pour s’entendre, mais nous sommes six personnes dans un espace confiné. On prend soin les uns des autres, naturellement. Je m’interdisais, par exemple, de manger ce que les autres préféraient, pour leur faire plaisir. Et tout le monde agissait de la même manière.

Vous rêvez dorénavant de Mars ?

Dans quinze ou vingt ans, j’espère… Quel âge est-ce que j’aurai ? (un silence, puis un sourire) Je serai expérimenté ! Mars, ce sera la plus grande aventure du XXIe siècle. La mission Apollo puissance 10 ! Si ce n’est pas moi qui pars, peu importe, j’aurai aidé. Ce qui compte c’est d’y aller, que l’Europe et la France aient leur place. Je lèverai la main pour partir, bien sûr. On lèvera tous la main.


En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/cosmos/article/2017/06/18/thomas-pesquet-pour-aller-sur-mars-je-leverai-la-main_5146395_1650695.html#LH0x8gQms8cDhlEk.99
Repost 0
Published by Denis - dans De tout un peu
commenter cet article
16 juin 2017 5 16 /06 /juin /2017 05:13

Hammouche Brahim meeting En Marche Uckange legislatives 2017

Beau meeting de Brahim Hammouche à Uckange. Les élus de tout bord (Tirlicien, Weiten, Liebgott, Léonardi, Grosdidier...etc etc) ont appelé à soutenir et voter Brahim Hammouche.

Des photos plutôt que du bla bla, allez voir sa page FB.

Hammouche Brahim meeting En Marche Uckange legislatives 2017
Hammouche Brahim meeting En Marche Uckange legislatives 2017
Hammouche Brahim meeting En Marche Uckange legislatives 2017
Hammouche Brahim meeting En Marche Uckange legislatives 2017
Hammouche Brahim meeting En Marche Uckange legislatives 2017
Hammouche Brahim meeting En Marche Uckange legislatives 2017
Hammouche Brahim meeting En Marche Uckange legislatives 2017
Hammouche Brahim meeting En Marche Uckange legislatives 2017
Hammouche Brahim meeting En Marche Uckange legislatives 2017
Hammouche Brahim meeting En Marche Uckange legislatives 2017
Hammouche Brahim meeting En Marche Uckange legislatives 2017
Hammouche Brahim meeting En Marche Uckange legislatives 2017
Hammouche Brahim meeting En Marche Uckange legislatives 2017
Hammouche Brahim meeting En Marche Uckange legislatives 2017
Hammouche Brahim meeting En Marche Uckange legislatives 2017
Hammouche Brahim meeting En Marche Uckange legislatives 2017
Hammouche Brahim meeting En Marche Uckange legislatives 2017
Hammouche Brahim meeting En Marche Uckange legislatives 2017
Hammouche Brahim meeting En Marche Uckange legislatives 2017
Hammouche Brahim meeting En Marche Uckange legislatives 2017
Hammouche Brahim meeting En Marche Uckange legislatives 2017
Hammouche Brahim meeting En Marche Uckange legislatives 2017
Hammouche Brahim meeting En Marche Uckange legislatives 2017
Hammouche Brahim meeting En Marche Uckange legislatives 2017
Hammouche Brahim meeting En Marche Uckange legislatives 2017
Hammouche Brahim meeting En Marche Uckange legislatives 2017
Hammouche Brahim meeting En Marche Uckange legislatives 2017
Hammouche Brahim meeting En Marche Uckange legislatives 2017
Repost 0
15 juin 2017 4 15 /06 /juin /2017 06:16

Vol au Cimetiére Algrange

Sur les réseaux sociaux le sujet courait déjà.

 

Vol au Cimetiére Algrange
Vol au Cimetiére Algrange
Vol au Cimetiére Algrange
Vol au Cimetiére Algrange
Vol au Cimetiére Algrange
Vol au Cimetiére Algrange
Vol au Cimetiére Algrange
Vol au Cimetiére Algrange
Vol au Cimetiére Algrange
Vol au Cimetiére Algrange
Repost 0
14 juin 2017 3 14 /06 /juin /2017 05:52

législatives Thionville ouest 8 éme circonscription MaJ 14 06 2017

Un article du RL qui résume la situation.

Cependant, il est a noter que seul FI et les verts ont appelé, clairement, à voter pour Brahim Hammouche dans le cadre d'un front Républicain. Brahim Hammouche tiendra d'ailleurs meeting à Uckange le 15 au centre le Diapason, 20h.

Les autres candidats ne se sont pas encore prononcés pour soutenir LREM (ou alors super discretement )....faut il comprendre que pour ce genre d'appel ils sont d'accord uniquement quand c'est pour eux...mais quand c'est pour les autres ???? Ou pire, si ils ne font pas appel c'est qu'ils sont d'accord avec le programme du FN et l'on saura leurs rappeler aux moments opportuns !

L'on remarque aussi des candidats qui ont disparu aussi vite qu'ils ont apparu...cela se passe de commentaire surtout quand ils se sont annoncés "du terrain".

législatives Thionville ouest 8 éme circonscription MaJ 14 06 2017
législatives Thionville ouest 8 éme circonscription MaJ 14 06 2017

Legislatives Algrange 2017 1er tour

Peron troisième sur sa propre ville...un camouflet !

Maintenant j'espère qu'il va s'époumoner pour appeler à voter pour le candidat le mieux placé face au FN. En l'occurence ce serait surement Hammouche (en attente des résultats définitifs).

Car il serait temps qu'il arrête d'offrir un boulevard au FN sur sa ville....

 

UP du 12 06 17: Peron ne semble pas vouloir faire barrage, il n'appelle pas à voter pour Brahim Hammouche dans ses écrits, pour lui seul le PS et "En Marche" son ses bêtes noires. Par contre avec le FN ....

La candidature de Peron a aussi flingué la possibilité à Burriello (France Insoumise)  d'accrocher la seconde place. Cela va laisser des marques profondes.

Peggy devrait faire scission au conseil municipal d'Algrange au vu des écrits de son maire sur le PS. Cela est une évidence !

Pour finir , Peron écrit:

"Le travail de la majorité actuel, déjà reconnu et apprécié, va se renforcer sur les besoins de santé et de petite enfance."

Si il était si reconnu et apprécié que cela, il aurait été premier sur sa ville et non pas troisième ...sans compter que la santé et la petite enfance c'est le Val de Fensch qui va les faire (les socialistes qu'ils critiquent tant)...l'art de s'accaparer le travail des autres, tout ce que ses "amis " de gauche lui reprochent.

En attendant pour le second tour, moi je dis tous derrière Hammouche et j'espère que tous les démocrates en feront de même.

législatives Thionville ouest 8 éme circonscription MaJ 14 06 2017

Tiens je vais vous faire rire...sur la page de campagne de Peron. Il reproche à la FI (Burriello  représentant de Mélanchon) d'être venu tracter lors du "Algrange Music  Live".

Je vous passe les "mots d'amour"  que Peron balance vers Burriello .

Mais le plus marrant c'est dans ses écrits lorsqu'il indique:

"... nous n'avons fait de politique durant ces 3 jours de fête. ...."

et quelques lignes après:

"... dans son discours hier soir, il a fait huer ce parti d'extrême droite. .."

Trop fort de dire tout et son contraire en moins de 10 lignes.

Pour le fun voici le total des voix par candidats sur la 8éme circonscription lors du premier tour des dernières présidentielles.

législatives Thionville ouest 8 éme circonscription MaJ 14 06 2017

législatives Thionville ouest 8 éme circonscription MaJ 04 06 2017

Ca ne bouge pas beaucoup dans la campagne, constat qu'au niveau vrai programme il n'y a que Brahim Hammouche, Pascal Didier et Lionel Burriello qui annoncent clairement la couleur et avec une vision nationale( même si chacune est différente ).

Il y a deux candidats, Le FN Hoff et le PCF Peron qui ont un programme populiste local qui se ressemble quasiment trait pour trait (lisez les tracts vous serez surpris). Ils pourraient presque faire liste commune....

Et puis il y a reste reste ou finalement l'on se demande si ils ont un programme, ils sont parfois sympathiques et souris bien.... mais bon, ce n'est pas cela qui permettra au pays d'avancer.

LIONEL BURRIELLO candidat représentant la "France Insoumise" (Mélanchon). C'est les seul candidat qui représente le mouvement de Mélanchon que d'autre tentent de plagier....

Article du RL et de FB

« Un ouvrier à l’Assemblée, chiche ! »

Dans la 8e circonscription, Lionel Burriello porte les couleurs de la France Insoumise dans la bataille pour le siège de député.

législatives Thionville ouest 8 éme circonscription MaJ 14 06 2017
législatives Thionville ouest 8 éme circonscription MaJ 14 06 2017

Ses motivations

Pendant cinq ans, j’ai interpellé les élus face à une urgence sociale… » Ouvrier sidérurgiste et syndicaliste à Florange, Lionel Burriello vise désormais le fauteuil de député de la 8e circonscription de Moselle. Il entend dénoncer les conséquences sociales des politiques menées durant ce quinquennat et la montée du FN. « Mettre les élus face à leurs responsabilités », notamment le député sortant, Michel Liebgott, soutien de François Hollande.

L’autre moteur fondamental de son engagement reste le combat contre le FN. « J’ai des adversaires politiques et un ennemi : le Front national. Je ne peux pas admettre que la vallée de la Fensch qui a été une terre d’accueil puisse être représentée par un élu frontiste, fasciste… »

Militant convaincu par le programme de la France Insoumise , les résultats de Jean-Luc Mélenchon dans la circonscription (à 2 000 voix derrière Marine Le Pen) ont encore conforté sa candidature.

En circonscription

« Œuvrer pour généraliser le bio dans les cantines scolaires, favoriser les circuits courts, défendre la relocalisation des services publics, les moyens dédiés aux gendarmes, aux pompiers… » sont, pour le candidat de la France Insoumise, autant de dossiers nationaux à porter et qui auront un impact local dans la circonscription.

Pour rester connecté aux attentes des citoyens, il souhaite construire une "politique participative" en lien avec les associations de terrain.

À Paris

« C’est d’abord un mandat national qui implique une responsabilité. » Pour Lionel Burriello, cette responsabilité sera de défendre l’ Avenir en commun , le programme proposé par Jean-Luc Mélenchon. « Ces 357 mesures sont autant de projets de lois potentiels », au premier rang desquels il insiste sur le traitement de l’urgence sociale. « L’objectif est bien que la France Insoumise soit un contre-pouvoir aux " 50 nuances de droite " de l’exécutif en place. »

« L e sens de ma candidature est aussi d’amener une autre image du politique, un peu plus de vertu et cela passe par le non-cumul strict. » Il promet : « Je me concentrerai sur mon mandat de député et rien d’autre. »

Lucie BOUVAREL

législatives Thionville ouest 8 éme circonscription MaJ 30 05 2017

un peu en retard sur la mise à jour mais bon je suis cela d'un oeil distrait.

30 Mai Hammouche candidat "En Marche" sera à Nilvange.

législatives Thionville ouest 8 éme circonscription MaJ 14 06 2017

Pascal Didier , candidat des verts se présente, j'avoue que je le suis sur FB avec intérêt et que son fils est sur les traces du Père .

législatives Thionville ouest 8 éme circonscription MaJ 14 06 2017
législatives Thionville ouest 8 éme circonscription MaJ 14 06 2017

Xavier Romero...que dire...rien !

législatives Thionville ouest 8 éme circonscription MaJ 14 06 2017
législatives Thionville ouest 8 éme circonscription MaJ 14 06 2017

Le PCF présente ses candidats...63 ans et 65 ans...on s'accroche et cela résume tout !!!

il est à noter Patrick Peron candidat permanent du PCF à toute les élections réussissant même un 3% aux régionales (ses "amis" en parlent encore)! Il a juste perdu l'hôpital sur sa ville, ses commerces, ses docteurs etc etc etc Il a réussi à avoir la ville quasiment la plus paupérisé de la vallée...mais il y a le "Algrange Music Live"pour faire oublier cela le temps d'une chanson....et après retour à la triste réalité.

législatives Thionville ouest 8 éme circonscription MaJ 14 06 2017

Kevin Flaus du Parti Lorrain. Toujours une énigme ce parti. Mais il en veut le petit..et au moins il défend son sujet. On le reverra sous une autre étiquette surement.

législatives Thionville ouest 8 éme circonscription MaJ 14 06 2017
législatives Thionville ouest 8 éme circonscription MaJ 14 06 2017

M. Lionel BURRIELLO – La France insoumise

Mme Anne-Catherine LEVECQUE – Extrême gauche

M. Kévin FLAUS – Régionaliste

Mme Peggy MAZZERO-BECKER – Parti socialiste

M. Brahim HAMMOUCHE – Modem

Mme Camille KIFFER – Régionaliste

M. Patrick PERON – Parti communiste français

M. Xavier ROMERO – Divers

Mme Eliane ASSIOMA-COSTA – Les Républicains

Mme Bernadette MECKES – Debout la France

M. Pascal DIDIER – Ecologiste

M. Hervé HOFF – Front National

M. Bernard THIERRY – Extrême gauche


 

législatives Thionville ouest 8 éme circonscription MaJ 24 05 2017

Inauguration du local de "En Marche" du candidat Hammouche. Je note qu'ils ont tous le sourire....ça change des autres candidats qui ont inauguré en tirant une gueule jusque par terre !

Nombreux chez "en marche" avec la variété dans les présents, beaucoup de jeunes (voir très jeunes).

législatives Thionville ouest 8 éme circonscription MaJ 14 06 2017
législatives Thionville ouest 8 éme circonscription MaJ 14 06 2017

législatives Thionville ouest 8 éme circonscription MaJ 22 05 2017

gros article ce jour pour Peggy Mazzero Becker (PS) mais Lionel Buriello lui fait immédiatement la réplique : "Encore des promesses ?Voici la candidate PS de la 8 ème circonscription de Moselle qui s'exprime dans le républicain lorrain de ce matin.Elle défend le bilan de Hollande sans rougir , la France va mieux, et si elle gagne fera de son mieux pour agir ...

Ça pique non ?????

Un bilan désastreux: loi travail, loi Macron, cice, 49.3, augmentation des impôts sanctionné par les concitoyens au premier tour de la présidentielle et qui a amené à la mort cérébral du P.S. (5%). La France va mieux ? Avec toujours autant de chômeurs, de précaires, de pauvres , de fermetures d'usines, de manques de moyens pour maintenir en vie nos services publiques .

Déterminée s'il elle gagne : oui sans doute mais sur quel programme ??? En Légiférant dans l'hémicycle à vue d'oeil et sans responsabilités de défendre un programme base de propositions de lois"

Peron (PCF) de son coté lui ne dit rien sur Peggy, pas facile car se mettre à dos le PS local c'est perdre la commune aux prochaines municipales !

Liebgott quand à lui il fait le taf pour que Peggy soit élue....il fait tellement campagne qu'on croirait que c'est lui le candidat principal alors qu'il n'est que le suppléant !!!

Coté "En Marche" Hammouche déroule son programme sans s'arrêter sur ce que disent ses concurrents.

Pour EElV, Paul Didier (oui ce n'est pas le candidat...) à écrit un texte qui interpelle:

La seule, vraie et pure gauche fait tout, mais alors vraiment tout ce qu'elle peut pour se revendiquer du Peuple, du seul, du vrai, du pur.

Et le Peuple, cet ingrat, ne la met pas au second tour, ne vote plus pour elle, ne se syndique plus dans ses syndicats.

Alors la gauche, la seule, la vraie, la pure, elle erre le regard perdu, tâtonnante au milieu d'un siècle qu'elle ne comprend pas.

Elle ne se dit pas que ses méthodes ne sont peut-être pas les bonnes, que certaines de ses idées sont peut-être un peu foutues, que certains de ses leaders sont un peu cramoisis. Non, non, elle est si vraie, si pure, si seule...

En attendant ce sera la faute des écolos, des sociaux-traitres, de la banque Rothschild, de Benoît Hamon et des médias vendus.

Il faut des milliers d'années pour que la lumière de l'étoile cesse de nous parvenir et que l'on se rende compte qu'elle est morte. Je ne sais pas s'il existe des cas où l'étoile elle-même, dépourvue de sa lumière, ignorerait pourtant qu'elle n'existe plus.

 

Concernant les autres candidats pour le moment il sont plutôt aphones......existent ils ?

législatives Thionville ouest 8 éme circonscription MaJ 14 06 2017

législatives Thionville ouest 8 éme circonscription MaJ 21 05 2017

Grosse rigolade, les locaux de campagne de Peggy Becker Mazzerro PS et de Brahim Hammouche Modem LREM sont quasi cote à cote...vont ils se canonner toute la journée comme dans le film des Monthy Python ? Je n'ai pas vu l'invitation du PS passer, par contre celle de Brahim Hammouche pour En Marche.... oui ! Attendons de voir celle des autres candidats, d'ici qu'ils inaugurent tous un local rue Joffre à Hayange il n'y a pas loin.

 

En attendant Macron est élu, il faut lui donner un socle législatif. Toute cohabitation de droite comme de gauche ne ferait qu'enliser le pays pour 5 ans.

législatives Thionville ouest 8 éme circonscription MaJ 14 06 2017

J'adore ce texte sur l'internet, c'est vrai que certains, de tout bord, redécouvrent le NET pendant leur campagne...puis disparaissent ! Enfin, ne rêvons pas car ils y sont toujours mais sous des pseudos bidons pour espionner . Alors qu'ils feraient mieux de faire de temps en temps des comptes rendus de leur travail d'élu, à moins qu'il n'y ai pas de travail ce qui alors expliquerai les choses !

Je mettrai juste un bémol sur l'article car Eerrriiicccccccc twitte pas mal...il n'y a pas que facebook !

législatives Thionville ouest 8 éme circonscription MaJ 14 06 2017

Dans le RL, le candidat PS, Peggy Becker-Mazzerro s'exprime.

législatives Thionville ouest 8 éme circonscription MaJ 14 06 2017

législatives Thionville ouest 8 éme circonscription MaJ 17 05 2017

Dans la série "partageons de l'amour" Lionel Buriello (FI) donne sa vision de trois candidatures:

Topo : un maire PCF Anti-Mélenchon, vice-président de son propre adversaire socialiste à la Communauté d'Agglomération locale, lui-même député PS sortant devenu suppléant de sa propre collaboratrice, également conseillère départementale PS et.... 3e adjointe du maire PCF sus-cité !

Reste à savoir ce que cette dernière défendra dans sa campagne : le bilan de François Hollande ou le programme présidentiel de Benoit Hamon. Programme déjà défendu corps et âme par le candidat EELV du secteur également déclaré. Quelle tambouille !

Dans le RL, le candidat MODEM adoubé par "en marche" s'exprime.

C'est le chef du service "psychiatrie" de Hayange et de toute évidence il va trouver des sujets d'études avec ses concurrents aux législatives....en espérant qu'il ne devienne pas lui même un sujet d'étude! Il est à noter que c'est aussi un ex PS qui a viré sa cuti pour entrer au MODEM.

législatives Thionville ouest 8 éme circonscription MaJ 14 06 2017

législatives Thionville ouest 8 éme circonscription MaJ 16 05 2017

Pour une fois que Patrick Peron résume bien une situation je vais pas me priver de faire du copié/collé.

Cependant dans son résumé de la situation il oubli, omet dirai-je de parler de sa concurrence/ conflit avec Lionel Buriello candidat de France insoumise car la aussi c'est du croustillant.

Il aurait pu aussi parler du FN ou le principal combat c'était de ne surtout pas y aller pour le maire d'Hayange.

Législatives, il faut suivre !

Ces élections législatives qui arrivent nous réservent bien des rebondissements.

Commençons par le PS. Le député sortant inquiet de petit score de B Hamon dans la circonscription qui hypothèque sa réélection, propose d'etre candidat En Marche. Les macronistes refusent.
Il annonce donc son retrait et présente son directeur de cabinet.
Patatra ! Sa fonction le rend inéligible. Retour à la case départ. Cette fois la candidate sera la directrice des services de la ville de Fameck.
Bien, attendons un nouveau rebondissement ? 😊

La droite, ouf, il faut suivre. Le candidat Les Républicains, le maire de Mondelange, se retire.
Isabelle Raush UDI Thionville est parachutée dans notre circonscription.
Tout semblait réglé. Hé non ! Voila qu'une adjointe au maire de Clouange, ville de gauche socialisante, se présente sous l'etiquette de droite, Les Républicains.

Au revoir Mme Raush qui retourne à Thionville, candidate pour Macron. Ex PS, ex UDI peut importe l'étiquette du moment que ses ambitions s'y retrouvent.

Macron a trouvé un candidat dans notre circonscription, un homme de droite, adhèrent au Modem.
Et Macron prend un 1er ministre de droite. Quand je pense à tous ces socialistes qui ont rallié Macron le présentant comme homme de gauche.

Bon, au moins la presse a de quoi écrire ici, c'est Dallas.

Sinon, ce lundi soirc'est Peggy Becker Mazerro qu a été désigné comme candidate, elle est aussi adjointe municipale de Patrick Peron et aussi élue au conseil général.

Le petit texte qui annonce sa candidature sur le FB de ML:

Les socialistes en ordre de marche derrière Peggy Mazzero-Becker,conseillère départementale du canton d'Algrange,candidate titulaire,et Michel Liebgott,député sortant,maire de Fameck et président de la communauté d'agglomération du Val de Fensch,candidat remplaçant.

Et la photo du binôme PS pour les legislatives .

législatives Thionville ouest 8 éme circonscription MaJ 14 06 2017

législatives Thionville ouest 8 éme circonscription MaJ 14 05 2017

Comme Erriiiccccc ne peux y aller Pascal Didier se propose. Ce n'est pas stupide de le proposer. on verra bien la suite, ce qui m'ennuie que que le PS local risque de faire le cgoix inverse, attendons de voir lundi soir qui sera sur les tablettes du PS local (espérons que ce soit pas une chévre !)

LETTRE OUVERTE AUX SOCIALISTES DE LA 8e CIRCONSCRIPTION DE LA MOSELLE
Après la sage décision de Michel Liebgott de renoncer à se présenter à nouveau aux Législatives pour se consacrer pleinement à ses autres mandats, devant l’impossibilité pour son successeur pressenti Eric Marochini d’être candidat à cette élection, je souhaite à quelques heures du début du dépôt officiel des candidatures en Préfecture vous proposer de nous retrouver ensemble sur une candidature commune.
Nous vivons en ce moment – depuis quelques mois, depuis quelques jours – une situation tout à fait nouvelle dans l’histoire de cette République et à situation inédite, proposition inédite. Pour illustrer ce besoin de renouvellement auquel semble aspirer une large majorité de nos concitoyennes et de concitoyens, pour mettre en mouvement cette indispensable nécessité d’offrir un visage neuf à la représentation française, pour avancer unis et rassemblés face à la menace du FN, pour faire vivre et respirer ce futur désirable pour lequel nous avons ensemble combattu lors de cette campagne présidentielle, je me propose d’être sur notre circonscription le candidat de la gauche écologiste, sociale, démocrate et européenne. J’ai été durant ces derniers mois, un soutien indéfectible du projet porté lors de la Présidentielle par Benoît Hamon et soutenu par Yannick Jadot et j’ai d’ailleurs annoncé dès mercredi que je rejoindrais le 1e juillet le mouvement que lanceront à cette date Benoît Hamon et Yannick Jadot.
Déjà investi par Europe Ecologie-Les Verts pour ces Législatives, je sollicite maintenant le soutien du Parti Socialiste afin de mener cette bataille avec nous, avec vous tous. Je me propose très officiellement d’être sur la 8e circonscription de la Moselle, avec ma remplaçante Adeline Quercia, le candidat d’EELV et du PS et de fédérer autour de cette candidature toutes les forces progressistes qui souhaitent exprimer lors de cette élection un vote positif et permettre la construction d’une opposition affirmée et efficace mais aussi intelligente et constructive face à une majorité présidentielle incertaine et confuse.
Je n’ai jamais été élu, je ne suis pas salarié ni cadre d’un parti, je refuse le cumul des mandats. Je suis un vrai représentant de cette société civile que d’autres mouvements savent enfin mettre en avant. Je suis nourri d’une expérience professionnelle riche et réussie, construit aussi d’engagements associatifs et citoyens. Que tout cet apport – parcours d’un enfant de ce territoire – soit une force pour donner à la représentation nationale de nouveaux visages, un enthousiasme total, une solide énergie et un engagement positif.
Déterminé, je le suis, à m’engager avec vous dans cette démarche. Et disponible bien sûr pour en discuter.
Bien fraternellement.
Pascal DIDIER

législatives Thionville ouest 8 éme circonscription MaJ 14 06 2017

Errriiccccc ne peut pas se présenter, il explique pourquoi...c'est un sacré couac ! C'est vraiment dommage qu'il ne puisse se présenter, et cela met en avant un truc délirant sur le fait que tous nous ne sommes pas égaux devant la possibilité d'être candidat à une élection. Tandis que d'autres sont des "candidats permanents" à toute les élections et cumulent sans problème!!!!!!!!

voici sa déclaration:

Compte tenu de la réglementation en vigueur en matière d’éligibilité électorale (alinéa  22 de l’article LO132 du code électoral) et de ma position administrative de directeur de cabinet dans une communauté d’agglomération inscrite dans la 8ème circonscription de Moselle où j’exerce ma fonction, il m’est malheureusement impossible d’être candidat à l’élection législative dans cette circonscription.

Non sans regret, je me vois donc dans l’obligation de devoir renoncer à ma candidature qui n’avait pas encore été déposée au bureau des élections de la Préfecture de Moselle.

Les instances du Parti Socialiste et Michel Liebgott, député sortant, vont convoquer une assemblée des militants ce lundi 15 mai en soirée pour désigner le candidat du Parti Socialiste. 

Eric MAROCHINI

législatives Thionville ouest 8 éme circonscription MaJ 13 05 2017

 

Petit texte récupéré sur le WEB:

On n'y croyait plus, mais LR présente bien un candidat (ou plutôt une candidate) dans la 8ème circonscription.
Le Républicain Lorrain du 9 mai mentionnait que "la droite [de la 8ème] a disparu des radars". Le Répu d'hier nous rassure (ou pas).

L'élue, si je puis dire, est Eliane Assomia-Costa, adjointe au maire de Clouange.

Ce choix ne manque pas de piquant. En effet, lors des municipales de 2014, LR (UMP à l'époque) soutenait la liste du maire sortant, aujourd'hui dans l'opposition.

L'ex-1ère adjointe et chef de file de l'opposition à Clouange est Christine FERRARI, candidate UMP aux législatives de 2007 dans la circonscription.

législatives Thionville ouest 8 éme circonscription MaJ 11 05 2017

EErrrrrriiiiccccccccccccccccccccccc y va. yyyyyyyyyyeeeeessssssssssss.

LEGISLATIVES 2017:
Mes cher(es)s ami(e)s, Chers concitoyens,
Après une longue réflexion personnelle partagée avec un grand nombre d’amis, de responsables politiques locaux comme nationaux j’ai décidé ne de pas être candidat à un 5è mandat de député de Moselle.
Mon engagement politique et mes motivations sont avant tout le fruit de mon attachement à ma ville, aux vallées de la Fensch, de l'Orne mais également du Pays-Haut. Pendant 20 ans j’ai été au service des français et plus particulièrement des Mosellans, en les représentant à l’Assemblée Nationale, beaucoup de choses ont été réalisées, beaucoup de dossiers suivis : l’après-mine ; la sidérurgie ; la diversification industrielle, le transfrontalier, les questions de mobilité ; le haut débit, la rénovation urbaine, la petite enfance, les restructurations hospitalières…Autant de questions qui font le quotidien de nos concitoyens et qui ont été une priorité pour moi en tant que député. Je suis heureux et fier du travail accompli.
Mon choix est donc un choix de cœur mais également de responsabilité. Une décision de cœur, car élu de terrain je le suis et le resterai. De responsabilité car en tant que Président du Val de Fensch et Maire de Fameck, je souhaite poursuivre la dynamique du développement de notre vallée, tant de dossiers ont été lancés et doivent être menés à bien d’ici 2020 et sans doute au-delà. Les enjeux à venir sont capitaux et nécessitent un investissement total. Je tiens aussi plus que tout au lien de confiance que j’ai créé avec les Fameckoises et les Fameckois depuis si longtemps, je veux rester à leur écoute au plus près de leurs préoccupations.
Une autre étape tout aussi motivante s’ouvre donc pour moi mais également pour Eric Marochini qui sera le candidat socialiste pour la 8ème circonscription de la Moselle avec le soutien massif d’une large majorité de militants et élus. Je serai son suppléant. Un passage de relais que je fais avec plaisir. Laisser la place à une nouvelle génération, à celui qui, depuis plus de 15 ans à mes côtés, connaît parfaitement les dossiers et les rouages. Un passage de témoin effectué pour moi avec le sentiment de remettre la circonscription, si les électeurs le décident, à un véritable enfant du pays, qui est né et vit ici. Les défis qui attendent notre vallée nécessitent la préservation d’un lien fort entre notre territoire et les instances nationales. La continuité de ce lien, seul Eric Marochini peut l’incarner.

législatives Thionville ouest 8 éme circonscription MaJ 14 06 2017

législatives Thionville ouest 8 éme circonscription MaJ 11 05 2017

Lionel Buriello se présente officiellement au grand dam de Peron....les deux jouent dans la même cours pourtant. Sur Algrange se sera un test pour notre maire, l'on saura vraiment ce qu'il pèse seul sur la ville.

 

En attentant clip de campagne de Buriello et article du RL.

législatives Thionville ouest 8 éme circonscription MaJ 14 06 2017

législatives Thionville ouest 8 éme circonscription MaJ 06 05 2017

Dans la série "petit bricolage entre frères ennemis" voici une partie du courrier envoyé par FI au PCF...l'on y voit que notre circonscription fait partie des négociations.  En gros FI demande à Peron/Jurczak de jeter l'éponge et de laisser Buriello représenter une partie de la gauche.

extrait:

En contrepartie, nous souhaitons que le Parti Communiste retire ou n’investisse de pas candidats sur 26 circonscriptions : 09-02, 13-03, 13-04 ou 13-07, 31-04, 31-09, 34-02, 38-03, 57-08, 59-01, 60-03, 62-03, 75-06, 75-09, 75-10, 75-15, 75-16, 75-17, 84-01, 91-01, 91-10, 93-01, 93-06, 93-07, 94-02, 94-10, 95-08.
Après plusieurs mois d’échanges, à 5 semaines du premier tour, il est temps que ces discussions aboutissent.
Nous considérons donc qu’il ne sera pas possible de poursuivre nos échanges après le mardi 9 mai sans handicaper notre entrée en campagne.

 

législatives Thionville ouest 8 éme circonscription MaJ 14 06 2017

réponse immédiate de Buriello, pas de doute, la machine à perdre est enclenchée !

législatives Thionville ouest 8 éme circonscription MaJ 14 06 2017

législatives Thionville ouest 8 éme circonscription MaJ 03 05 2017

Dans le RL vl'a t il pas que l'on nous cause d'une alliance Buriello/Peron....pourtant vu les mots d'amour qu'ils se sont lancés " Patachutage , Sont moches ces insoumis ? Mélenchon est-elle une marque déposée,  Que les insoumis en fassent autant et gardent leur agressivité etc etc etc" ce ne serait pas le grand amour, ou alors l'amour vache !

article du RL:

Jurczak ouvre le dialogue à gauche

Malgré les bons scores obtenus par la France insoumise de Jean-Luc Mélanchon, Serge Jurczak est prêt à s’effacer, doublement. D’abord, il s’est résigné à voter Macron au deuxième tour de la présidentielle. « Sans adhésion à son projet politique , précise-t-il. Ce choix, je le fais en conscience parce qu’il faut faire face aux dangers que représente le FN.» Ensuite, localement, il se dit prêt à renoncer pour éviter une dispersion des voix entre communistes et insoumis. « Pour créer les conditions d’un large rassemblement, je suis prêt à m’effacer au profit du candidat de la FI , explique-t-il. Pourquoi pas le binôme P. Peron-L. Buriello ? »

 

législatives Thionville ouest 8 éme circonscription MaJ 27 04 2017

Cette campagne dans la 8éme c'est mieux qu'une série Américaine....de rebondissements tous les jours, des trahisons, des alliances, des bons et des méchants....et le mieux dans tous cela c'est que rien n'est joué.

En attendant le RL propage une autre rumeur, un nouveau rebondissement avec "The Marvelous" Errriiiiccccccccccccc.

législatives Thionville ouest 8 éme circonscription MaJ 14 06 2017

Liebgott va chez Macron ? SUITE du 25 avril

Liebgott annonce sur FB et dans le RL

ML sur FB : Les soutiens à emmanuel Macron se multiplient...au point de l'embarrasser diront certains!en ce qui me concerne je me suis exprimé dès hier soir,ce matin le bureau national du Parti socialiste le faisait à l'unanimité.reste à voir comment les candidats du Parti socialiste aux Legislatives,dont je suis encore,pourront trouver leur place dans ce dispositif pour non seulement apporter leur soutien mais aussi peser sur les décisions qui seront prises dans le cadre de la coalition qui soutiendra Emmanuel Macron.les jours qui viennent devraient clarifier la situation,dès demain nous avons plusieurs réunions de travail à Paris sur le sujet.enfin,afin que les choses soient dites,je vous renvoie à mon communiqué de presse et reprécise ici que ma décision de candidature aux prochaines Legislatives n'est pas prise,il n'est pas dans mes habitudes de m'engager sans connaître les termes précis de l'engagement.Je n'oublie pas non plus mes responsabilités à la ville de Fameck et à l'agglomération du Val de Fensch pour lesquelles je souhaite que les politiques engagées sans augmentations de la fiscalité soient menées à bien(très haut débit,rénovation des centres villes,petite enfance,politique de sante,taxe incitative pour les ordures ménagères afin de limiter les coûts...).

Coté PCF et insoumis les mots doux fusent car P.Peron veut faire croire qu'il est le représentant de FI Mélanchon alors que c'est Lionel Buriello.

P.Peron écrit: ..Si un parti mérite bien le qualificatif de vraie gauche c'est le PCF...

Lionel Buriello réplique : Du coup, les candidats du PCF vont être les représentants de la vraie gauche.
??????????????????????????????

Il y aura une candidature France insoumise
Je te le confirme. ..
Considérer que les candidats PCF représentent la vrai gauche est un chouïa présomptueux non ????
De plus , le député sortant vient de communiquer que rien n'était officiel
Donc il serait bon de garder une certaine retenue
Sans polémiquer bien sûr. ...
Tu l'auras compris
Saluttttttttt

et Gilles Wodebo ajoute concernant l'utilisation de l'image de Mélanchon par P.Peron sur ses tracts : Alors pourquoi continuer à distribuer ce matin vos tracts avec la figure de Mélanchon et vous ? Vous voulez un procès ?

Bref, il règne  une atmosphère d'amour et de convivialité à l'extrême gauche qui fait le lit de l'extrême droite dans la vallée de la Fensch.

Quand à Liebgott il ajoute dans le RL:

Au lendemain du premier tour, Michel Liebgott, député-maire de Fameck, regrette de n’avoir pas clairement annoncé la couleur. « J’ai toujours été social-démocrate. Les frondeurs, aidés par les mélenchonistes à la primaire, ont tué le PS. Maintenant, le PS peut affirmer sa ligne sociale-démocrate pour qu’on ne se retrouve plus avec un candidat à 6 % ! Pendant cinq ans, j’ai été prisonnier de l’aile gauche du PS. Je ne revivrai plus ça. Je veux faire partie d’une coalition pro-Macron pour faire vivre le pôle le plus réformateur. »

Arrivera t il à se débarrasser des wagons à roues carrées qui lui sucent la roue et qui l'ont fait prisonnier durant 5 ans ?????

législatives Thionville ouest 8 éme circonscription MaJ 14 06 2017

Liebgott va chez Macron ? SUITE

 

Le Maire d'Algrange menace "Si des élus locaux étaient tentés par Macron, il nous trouveront sur leur route. "...devinez qui sont les élus locaux...bon il ne le dis pas, il faut bien ménager l'avenir ! Michel liebgott , fait attention avant de rallier Macron , car tu verras quelqu'un en travers ta route pour voter contre toi au Val de Fensch afin de te faire sauter de la présidence!!!!!!!!!!!! Ah, c'est pas facile la politique quand on est entouré d'amis....

Liebgott va chez Macron ?

Je lui dirai bienvenu...mais le soucis c'est qu'il faudrait qu'il lache sa carte du PS...et que l'ensemble des wagons (plus ou moins lourd) dont il sert de locomotive ont axé leur trajectoire d'élu en misant sur la structure du PS via Liebgott. Cela risque de le laisser un peu seul. Sans compter que du coté de chez "en Marche" quelques uns risqueront de fermer la porte aux wagons opportunistes.

Concernant le Val de Fensch cela risque d'être chaud entre ceux qui sont pour Mélenchon et ceux qui sont pour Macron.

Mais de tout cela il en ressort que Hamon n'apparait nulle part....sauf chez les frondeurs qui ont cassé les pattes du PS durant 5 ans. Hamon risque l'exploit d'être sous les 10% aux présidentielles....encore une grande réussite des frondeurs !

extrait du RL de ce jour.

législatives Thionville ouest 8 éme circonscription MaJ 14 06 2017
Repost 0
13 juin 2017 2 13 /06 /juin /2017 05:46

Algrange la gare au passé.

les premiers voyageurs y mirent les pieds en 1892 et les derniers en 1944.

Faut dire que le tramways concurrença durement le train...et aujourd’hui plus rien du tram et du train.

Cependant, la gare est toujours là, converti en habitation.

Et la bordure du parking de l'étincelle c'est l'ancien bord de quai, il y a même encore le passage taillé pour traverser la voie ferrée.

Algrange la gare au passé
Algrange la gare au passé
Algrange la gare au passé
Algrange la gare au passé
Algrange la gare au passé
Algrange la gare au passé
Algrange la gare au passé
Algrange la gare au passé
Algrange la gare au passé
Repost 0
12 juin 2017 1 12 /06 /juin /2017 06:24

Legislatives Algrange 2017 second tour up du 13 06 17

Un article du RL qui résume la situation.

Cependant, il est a noter que seul FI et les verts ont appelé, clairement, à voter pour Brahim Hammouche dans le cadre d'un front Républicain. Brahim Hammouche tiendra d'ailleurs meeting à Uckange le 15 au centre le Diapason, 20h.

Les autres candidats ne se sont pas encore prononcés pour soutenir LREM (ou alors super discretement )....faut il comprendre que pour ce genre d'appel ils sont d'accord uniquement quand c'est pour eux...mais quand c'est pour les autres ???? Ou pire, si ils ne font pas appel c'est qu'ils sont d'accord avec le programme du FN et l'on saura leurs rappeler aux moments opportuns !

L'on remarque aussi des candidats qui ont disparu aussi vite qu'ils ont apparu...cela se passe de commentaire surtout quand ils se sont annoncés "du terrain".

Legislatives Algrange 2017 second tour up du 13 06 17
Legislatives Algrange 2017 second tour up du 13 06 17

Legislatives Algrange 2017 1er tour

Peron troisième sur sa propre ville...un camouflet !

Maintenant j'espère qu'il va s'époumoner pour appeler à voter pour le candidat le mieux placé face au FN. En l'occurence ce serait surement Hammouche (en attente des résultats définitifs).

Car il serait temps qu'il arrête d'offrir un boulevard au FN sur sa ville....

 

UP du 12 06 17: Peron ne semble pas vouloir faire barrage, il n'appelle pas à voter pour Brahim Hammouche dans ses écrits, pour lui seul le PS et "En Marche" son ses bêtes noires. Par contre avec le FN ....

La candidature de Peron a aussi flingué la possibilité à Burriello (France Insoumise)  d'accrocher la seconde place. Cela va laisser des marques profondes.

Peggy devrait faire scission au conseil municipal d'Algrange au vu des écrits de son maire sur le PS. Cela est une évidence !

Pour finir , Peron écrit:

"Le travail de la majorité actuel, déjà reconnu et apprécié, va se renforcer sur les besoins de santé et de petite enfance."

Si il était si reconnu et apprécié que cela, il aurait été premier sur sa ville et non pas troisième ...sans compter que la santé et la petite enfance c'est le Val de Fensch qui va les faire (les socialistes qu'ils critiquent tant)...l'art de s'accaparer le travail des autres, tout ce que ses "amis " de gauche lui reprochent.

En attendant pour le second tour, moi je dis tous derrière Hammouche et j'espère que tous les démocrates en feront de même.

Legislatives Algrange 2017 second tour up du 13 06 17
Repost 0

Présentation

  • : Le blog de Denis Algrange
  •  Le blog de Denis Algrange
  • : Un Blog sur Algrange, son passé, son présent et son avenir Le principal fil conducteur est tout ce qui touche à Algrange. Nombreuses photos de la ville d'aujourd'hui et d'hier.
  • Contact

Participez

Vous pouvez compléter les informations en m'écrivant à l'adresse suivante:
algrange.a.travers.le.temps@gmail.com

Recherche

Texte Libre

La Zone Noire